Présentation

Objectif de ce site

Nous souhaitons porter à la connaissance des consommateurs les vulnérabilités des différentes serrures face à des « ouvertures fines et discrètes » (crochetage, vibreur, clés à percussion, ainsi que toute autre technique n'endommageant pas de manière visible le mécanisme d'ouverture).

De par ces articles, nous voudrions sourtout aider et inciter les fabricants à améliorer de manière significative les mécanismes des cylindres et serrures afin de lutter plus efficatement contre ce type d'effraction.

Enfin, il serait souhaitable que les tests d'ouverture fine sur les serrures soient plus sérieux que ceux déjà réalisés par le CNPP et soient effectués par un organisme indépendant.

Pourquoi donner de telles informations ?

Si les vols et les cambriolages avec effraction destructive restent les plus courantes car les plus faciles, il n'en reste pas moins que les malfaiteurs ont su évoluer. Une démonstration significative en est faite par le nombre croissant de véhicules volés sans aucune trace d'effraction.
Et surtout, cela pose un sérieux problème aux propriétaires des véhicules face à leur assureurs, qui refusent d'intervenir si aucune trace d'effraction n'est constatée.
Plus d'infos...

Pourquoi des informations juste sur les failles à l'ouverture fine ?

En fait, les lacunes des serrures face à ce type d'ouverture sont trop peu prises en compte par les fabricants.
Le vol par effraction ne laissant aucune trace visible à l'oeil nu est extrêmement traumatisant ; en plus de s'être fait voler, il faut amener la preuve à l'assureur que l'occupant légitime des lieux n'a commit aucune négligence.

Une expérience telle que celle là laisse toujours un fort sentiment d'insécurité, en effet, que faire pour que cela ne se reproduise pas ? De plus, la crainte de se retrouver un jour face à un cambrioleur n'est pas pour rassurer.

C'est à cause de tout cela qu'il n'y a pas de réels chiffres objectifs et officiels sur ce type d'intrusion.

Les informations que vous donnez ne sont-elles pas trop sensibles ?

Malheureusement, les voleurs ne nous ont pas attendu pour se renseigner et apprendre ces failles et les techniques d'ouvertures qui s'y rapportent.
Sur ce site, nous parlerons des vulnérabilités des matériels, mais nous ne dévoilerons pas avec précision la manière d'opérer afin qu'elles ne soient utilisées par d'éventuels lecteurs mal intentionnés.

Pourquoi certains voleurs et cambrioleurs se sont intéressés aux méthodes d'ouvertures fines et discrètes ?

L'amélioration des portes blindées et des serrures haut de gamme ont permis de résister à l'effraction par destruction (bruyante et très peu discrète) beaucoup plus longtemps qu'il y a peu de temps encore.
La résultante en est que beaucoup de cambrioleurs se sont intéressés aux méthodes d'ouvertures fines. Il fallait trouver "le maillon faible".

Les méthodes d'ouverture fine ont pour ces bandits des avantages et des invonvénients.

Pour ce qui est des entreprises, il a été constaté que le vol de données informatiques et l'espionnage industriel, et le vol de matériels, étaient souvent pris beaucoup trop à la légère par la plupart des sociétés.
Les intrusions dans les réseaux informatique via Internet sont connues et on été pris en compte sérieusement par les sociétés spécialisées dans la lutte contre ce type d'infrusion en développant et proposant des firewalls efficaces.

Malheureusement, il n'en est pas de même pour la sécurité réelle qu'offrent les serrures qui équipent les locaux. Il est évident que le fait de pénétrer dans les locaux et d'introduire du matériel d'espionnage ou d'emporter les ordinateurs, les disques durs, ou tout autre dispositif de stockage peut aller jusqu'à mettre les petites et moyennes entreprises en faillite. Il ne faudrait pas que la serrure reste le maillon faible de la sécurité !
Dans tous les cas, les préjudices sont énormes.

L'informatique est devenue indispensable et les données stratégiques sont trop souvent à portée de main d'intrus, d'une personne malveillante, ou d'un simple employé rémunéré par un concurrent.
Ici, plus encore qu'ailleurs, une serrure est un rempart souvent trop facilement franchissable, et les coûts réels en cas de vol sont souvent disproportionnés en regard de la valeur du matériel emporté.

Qui sont les testeurs ?

Ce sont tous des passionnés de sécurité qui se sont formés à l'ouverture fine, souvent par passion, ou des professionnels.
Aucun d'entre eux n'a d'intérêts direct ou indirect avec les fabricants de serrures.
Nous sommes et resterons entièrement indépendants.
Nous sommes actuellement au nombre de 7. Voici nos pseudos :

▲ Remonter ▲