La technique du crochetage

Cette manière d'ouvrir une serrure à l'aide d'outils nommés « crochet » et un autre appelé « tendeur » est silencieuse et discrète.

Set de crochets bas de gamme
Set de crochets bas de gamme

Cette méthode, avec un peu d'entrainement, fonctionne à merveille sur les serrures dites « paracentriques » (serrure courante s'ouvrant à l'aide d'une clé plate dentelée) ou « radiales » (serrures dont l'entrée est horizontale et la où la clé comporte des alvéoles sur les deux faces). Ces serrures radiales sont souvent appelées à tord « serrures de sécurité ».
Elles ne sont souvent, pas plus complexe à ouvrir que les serrures dites « normales » pour qui s'intéresse au crochetage.

Le tendeur sert à imprimer une rotation au rotor (la partie mobile qui tourne avec la clé) et le crochet à appuyer sur les goupilles pour les placer de manière à ce que l’espace entre les goupilles soient alignées de manière à ce que la partie mobile (rotor) puisse tourner dans la partie fixe (stator).

Schéma explicatif

Quand toutes les goupilles sont bien placées, les deux lignes de césures se confondent, ce qui permet d’ouvrir la serrure. Cette technique est rapide et demande peu d’entraînement si la serrure et de mauvaise qualité, mais elle est généralement lente et demande un entraînement très important pour les serrures de haute qualité.

De là, nous trouvons indispensable, que les serrures qui protègent nos personnes et nos biens soient contrôlées avec le plus grand sérieux.

Il est même assez facile de trouver des gabarits à imprimer sur internet, permettant de se fabriquer ces outils, dans, par exemple, des lames de scie à métaux.



Explication du crochetage en vidéo


Crochetage d'un cylindre équipé de goupilles de sureté