La technique du by-pass

Cette technique permet :

  1. D’ouvrir très facilement de nombreux cadenas en employant un shim. Il suffit de le glisser le long de l’anse jusqu'au pêne qui bloque celle-ci pour le cadenas s’ouvre. C’est le même principe qui est utilisé avec une radiographie pour ouvrir une porte claquée.
  2. Elle permet de court-circuiter les mobiles de clé qui rendraient l’utilisation de certaines techniques d’ouvertures fines plus laborieuse, voire inopérante.
  3. Elle permet d’ouvrir certaines serrures paracentrique même de haute qualité à l’aide d’un peigne. C’est un outil facile à confectionner et très rapide à maîtriser, un enfant pourrait l’utiliser s’il a le peigne. Cette technique consiste à entrer le peigne tel une clé et à le pousser vers le bas ce qui a pour effet de faire entrer en même temps tous les contre pistons et les goupilles dans leur chambre du stator. Il suffit à ce moment là, d’imprimer une rotation dans le sens de l’ouverture pour que la serrure s’ouvre. Cette technique est limitée aux modèles de basse et de haute qualité dont les chambres du stator peuvent accueillir les contre pistons et les goupilles.